PAR TAGS : 

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey

Etude de cas #1 : Poser les bases de son activité

Comment passer du hobbie au métier ?

Retour sur l’accompagnement d’un créatif - ou comment faire le lien entre un artiste et le reste du monde :-)



Il y a quelques mois, j’ai été contactée par un camarade de colonie de vacances (oui oui ^^) qui est aujourd'hui photographe.


La photo a toujours été sa passion et il a lancé son activité il y a à peu près un an, un peu en réponse aux demandes de ses premiers clients. Mais voilà, une fois le cap de la création passé, il s’est rendu compte qu’il avait besoin d’aide pour développer son activité.


C’est un artiste : entrer dans un cadre lui est difficile et son énergie créative le fait partir dans tous les sens. Ça tombe bien, j’ai toujours travaillé avec des artistes.


Nos différents entretiens préalables au démarrage de la mission m’ont permis de découvrir son activité, sa spécialité et ses problématiques :

Il veut se concentrer sur ce qui le fait vibrer et ne pas tomber dans des missions plus « alimentaires » qui ne l’inspirent pas.

Il veut développer son activité, se faire connaître, mais ne sait pas par où commencer.


Dans un second temps, je détecte d'autres problématiques :

➖Comme beaucoup d'entre nous, il a besoin de sortir de son isolement : isolement du solopreneur, isolement de l’artiste dans sa bulle, isolement géographique (il vit et travaille dans un secteur reculé).

➖Il n’est pas très familier de l’univers web, malgré que cela fasse partie du quotidien de la majorité des entreprises.

➖Il a besoin de structurer son entreprise et mettre en place des process pour gagner du temps dans la gestion quotidienne.


Ma mission est donc triple :

➕faire en sorte qu'il ne se sente plus seul et l'aider à créer des liens avec ses clients ;

➕le coacher pour qu'il sache représenter sa marque physiquement et sur le web ;

➕lui donner des outils pour s’organiser, gagner du temps et de l’assurance.


Je dis souvent que je suis un tremplin pour que mes clients s’élancent – pas une béquille sur laquelle ils se reposeront. Mon accompagnement consiste à impulser des choses, ouvrir des portes, donner l'envie d'aller plus loin.


Les premières semaines de mission font émerger plusieurs demandes complémentaires de sa part, et finalement nous avons repris ensemble les bases de sa marque :

  • positionnement stratégique : comment ancrer sa passion pour la photo de pleine nature (et ainsi éviter les demandes qui ne lui correspondent pas)

  • identité de marque : créer une signature pour ses œuvres, un site web vitrine et des comptes sur les réseaux sociaux qui correspondent à sa cible

  • grille de prix : comment définir ses tarifs

  • conditions générales de ventes : fixer les conditions d’exécution de ses missions

  • cadre légal de son activité : la photographie comme tout métier dépend d’un certain nombre de lois, à bien appréhender et savoir utiliser.

Ces bases devaient être claires avant de se lancer dans le vif du sujet : développer l’activité.


Pour cela, nous avons mis en place des process, notamment au niveau de sa présence sur les réseaux sociaux et de ses contacts avec ses cibles. Nous avons défini ensemble le type de clients avec lesquels il aimerait travailler et imaginé des moyens d’attirer leur attention.


« Au commencement, je n’avais pas d’idées précises quant au contenu de notre collaboration. Par contre, j’étais conscient que ton travail m’aiderait à développer mon activité et à augmenter le nombre de mes clients.

Les axes de formation choisis, concrets et cohérents, m’ont convaincu. J’ai été agréablement surpris par ta capacité à te mettre à mon niveau

Concrètement, je m’attèle maintenant plus volontiers à la tâche, et je sais davantage où je vais.

Ma clientèle a augmenté car, d’une part, je maitrise mieux mon sujet et que, d’autre part, je m’implique davantage pour trouver ma place.

Avec le recul, ma méthode de travail a assurément changé, mais, n’étant pas encore aboutie, je peux faire bien mieux. Ma façon de communiquer est plus ouverte, mon relationnel avec les clients est meilleur.

Les retombées sont positives sur ma façon de me vendre, notamment sur réseaux sociaux, bien que j’y sois toujours un peu réfractaire. »


J’adore me projeter dans l’activité de mes clients, imaginer des débouchés, réfléchir à ce qui pourrait leur permettre de toucher plus de prospects ou de mieux s'organiser, mettre en avant leur spécificité, etc.


Alors merci Anthony pour ta confiance !

Vous voulez découvrir son activité : site + facebook + instagram


Vous avez besoin d’accompagnement dans votre activité ?

Ecrivez moi un petit message pour me parler de vos attentes...

contact@luciecw.com​

 

 

Hôtel Magnol - 10 rue du Bayle

34000 Montpellier

+33 6 76 31 60 76