PAR TAGS : 

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey

Bilan de compétence – épisode 2

Aujourd’hui, je reviens sur 2 mois de « thérapie professionnelle ». J’ai réalisé l’hiver dernier que j’avais besoin d’un cadre et d’une aide extérieure pour réfléchir sur ma vie pro. Je vous raconte :


Après une année 2016 intense en émotions et compliquée, j’ai fait un double constat :


1/ Ma casquette de salariée dans l’entreprise familiale ne me donne pas de perspectives d’évolution au sens strict, même si elle me permet de m’épanouir intellectuellement et de développer mes compétences...


2/ Mon activité d’organisatrice d’événements ne m’apporte plus la satisfaction que j’avais quand j’ai commencé, je suis un peu lassée…


Bref, j’avais besoin de remettre en perspective mes aspirations, ce à quoi j’aimerai que ma vie pro ressemble, et la réalité.


Je sais d’expérience qu’un bilan de compétence consacre une partie à cela et j’ai donc contacté Jacqueline Guillabert avec qui j’ai fait mon bilan il y a presque 10 ans. Elle m’a appris qu’on peut faire prendre en charge par son OPCA une série d’entretiens pour mettre un peu d’ordre dans mes idées. 5 RDVs sont donc pris pour une dizaine d’heures de réflexion....


RDV 1


Notre premier entretien a été consacré à faire le point : ce que j’ai fait depuis la fin du bilan que nous avions fait ensemble, dix ans auparavant, et ma situation professionnelle actuelle.


Un peu comme une thérapie, je déballe et elle me questionne, nous échangeons dans la sincérité et la simplicité. Ses questions sont toujours pertinentes et jamais dans le jugement. Même quand je lui avoue des trucs pas très glorieux (allez, avouez, on a tous des squelettes dans les placards !).


Elle me donne en partant un premier exercice à faire à la maison :

Pourquoi j’ai souhaité faire ce bilan modulaire ?

+ Lister et détailler mes expériences pros depuis mon1er bilan


RDV 2


Au second entretien, j’arrive avec l’impression qu’on a ouvert une brèche et que j’ai encore 1 million de choses à lui raconter.


Mais non, on attaque avec le résultat de mon exercice et plus de questions : parmi mes expériences passées, qu’est-ce que j’ai le plus / le moins aimé ?


Avec ça, Jackie m’emmène vers un nouvel exercice, réalisé sur place cette fois : une étude de mes personnalité, valeurs et motivations. J’ai particulièrement aimé ce questionnaire parce que ce sont des questions qu’on ne prend jamais le temps de se poser – alors qu’elles sont au cœur de notre manière de travailler.


Je m’isole pour prendre le temps d’y réfléchir et répondre, puis nous reprenons l’entretien pour échanger sur mes réponses.


Il en ressort des choses que je savais déjà : je suis autonome et j’ai besoin de stimulation, de nouveaux challenges. D’autres qui se sont révélées : j’ai besoin d’avoir dans mon travail de la bienveillance, d’aider et de veiller sur les autres.


A nouveau, j’ai des devoirs à faire à la maison : Quelles activités j’ai envie de faire dans mon travail / vie pro ? Quelles sont les tâches qui me donnent du plaisir ? Qu’est ce qui m’est indispensable au travail ?


RDV 3


Après 2x2h à me regarder le nombril, il a bien fallu entrer dans le concret.

C’était le 3ème RDV.


On a passé cet entretien à échanger sur les perspectives pour faire évoluer mon activité professionnelle. A ce moment-là, la finesse de l’écoute et de l’analyse de Jackie me frappent : elle a noté lors de nos précédents échanges toutes les petites choses que j’aime faire et qui me stimulent.


On les passe donc en revue pour trier ce qui pourrait être développé, ce qui pourrait devenir une source de revenus et ce qui tient du hobby. Difficile !


RDV 4


Après avoir passé en revue le malaise qui m’a amenée dans son cabinet, me concentrer sur du positif et du concret m’a fait beaucoup de bien. J’ai réellement pris conscience de chaque petite chose qui me permet de m’épanouir au travail. De la chance que j’ai de faire des métiers que j’aime.


Du coup, ce qui me manquait est devenu évident : pour me concentrer sur l’entreprise familiale et le développement de ma boite d’événementiel, j’ai mis de côté mon activité de conseil et d’accompagnement aux porteurs de projets. Et ça me manque grave !


J’ai besoin de rencontrer de nouvelles personnes, de découvrir leurs univers, de réfléchir à ce qui pourrait les aider à atteindre leurs objectifs.


Nouvel exo à faire à la maison : Si je faisais « … » (complétez par ce qui vous est essentiel), quelle serait ma cible ? De quelles compétences j’aurai besoin ?


RDV 5


Cette fois, j’ai plein, plein d’idées et de trucs à raconter (je vous ai dit que je suis bavarde ?)


Il faut que je m’ouvre à nouveau à d’autres projets. Mes 2 casquettes, au sein de l’entreprise familiale et d’organisatrice d’événements, me tiennent à cœur mais elles sont rodées. Je peux les mener à bien en me reposant sur mes acquis. Et mettre mon énergie à renouer avec la réflexion stratégique.


Faire des plans sur la comète pour aider les entrepreneurs à se révéler. Etre le tremplin pour les accompagner dans leurs rêves d’entreprise.


Jackie me suggère quelques pistes à explorer et des façons de mettre ça en place dans un avenir proche. On clôture cette dernière séance en évoquant les changements qui vont s’opérer dans ma vie dans les années à venir, et je lui donne RDV dans quelques années pour mon prochain bilan.


LE BILAN DU BILAN


Je suis ressortie du cabinet de Jackie reboostée à fond.


Pendant nos séances, j’ai appris une belle nouvelle perso : ma famille va s’agrandir 👶 !

Cela m’a permis de réaliser que malgré mon énergie débordante, j’ai besoin de temps pour ma vie personnelle. Que je ne peux pas être partout et qu’il faut que je m’organise pour ne pas partir dans tous les sens et oublier des choses en route.


Le dernier exercice que Jackie m’a confié va parfaitement dans ce sens :

Lister TOUT ce que j'ai envie de faire, prioriser les tâches correspondantes et les planifier sur 1 ou 2ans...




Parlez moi de vous : Comment faites-vous le point ? Avez-vous déjà fait un bilan ? Cela vous a-t’il aidé ?



PS : Pendant ce bilan, j’ai évidemment parlé à Jackie de ce blog et que j’avais l’intention d’écrire un article sur notre travail ensemble. Voilà qui est fait.

Jackie, je vous remercie chaleureusement pour tout ce que vous m’avez apporté, il y a 10 ans et aujourd’hui. Au plaisir de vous retrouver pour un nouveau bilan, disons dans 7 ou 8 ans ?

contact@luciecw.com​

 

 

Hôtel Magnol - 10 rue du Bayle

34000 Montpellier

+33 6 76 31 60 76