PAR TAGS : 

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey

Retourner à l'école ?!?

Après avoir suivi une formation en janvier, je suis revenue sur les raisons qui m'ont emmenée là : pourquoi et comment je me suis retrouvée à retourner à l’école déjà ?!?



Je crois que, dans le contexte actuel, augmenter son « capital compétence » est primordial, quelle que soit sa situation professionnelle. Il faut savoir investir sur soi, grandir et évoluer, que ce soit pour devenir plus performant dans sa branche, pour se diversifier ou carrément pour changer de métier.


Pourquoi ?


  • Il faut donc commencer par définir son objectif (qu’est-ce que je veux faire ?) et le visualiser dans le temps (quand je serai grand(e) / ce mois-ci / l’année prochaine). Dans mon cas il s’agissait devenir plus performante, d’acquérir de nouveaux outils pour mon travail quotidien.

  • Vient ensuite le « comment » : comment me former pour atteindre mon objectif ? Au-delà de l’aspect financier (les formations peuvent coûter assez cher), c’est surtout la décision de dégager du temps qui pose problème aux indépendants (et qui m’a posé souci aussi). Le soir ? Le week-end ? Quelqu’un peut-il s’occuper de créer le huitième jour de la semaine svp ? Déjà qu’on n’arrive pas toujours (souvent) à faire tout ce qu’on aurait voulu, il faut encore trouver un moment pour faire un truc qui n’est pas immédiatement urgent… GALERE. D’ailleurs, c’est pour ça qu’il existe des formations et des bouquins sur la gestion du temps et l’organisation perso/pro hein !

Pour ma part, je me suis orientée vers une formation courte, très personnalisée et surtout pratique ! Rien que l’idée de me retrouver sur un banc d’école 8h par jour me désespère. Je préfère de loin l’action, le concret, j’ai besoin d’essayer pour comprendre, d’échouer pour avancer. Pour les amateurs, il existe également bon nombre de formations théoriques à distance plus ou moins longues, notamment via le CNED (Centre National d’Enseignement à Distance) ou le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers), ou encore les MOOC (Massive Open online Course ou cours en ligne ouvert à tous) qui permettent de suivre des cours hors du temps de travail (un forfait soir & week-end en somme).

Pour la théorie, je lis régulièrement des ouvrages ciblés comme la très utile collection « Pour les nuls » (communication, web, outils informatiques) ou très récemment la méthode GTD (Getting Things Done) de l’américain David ALLEN (vous savez, le truc sur la gestion du temps et l’organisation…). Cela me permet de me remettre en question et d’avancer à mon rythme ; et j’apprends quand je peux ! Dans les transports, en attendant un rdv, le soir (si j’ai encore un chouille d'énergie)…


Comment ?

  • Aussi, le choix du ou des formateur(s) peut-être un vrai casse-tête ! Recherche sur le net, avis de son réseau, annuaires des formateurs agréés, tous les moyens sont bons ! Il ne faut pas hésiter à les contacter par téléphone pour poser toutes ses questions et avoir une première impression de la personne qui va vous accompagner dans votre évolution (si vous arrivez à lui parler en direct). A mon avis, si le feeling n’est pas bon, peu de chances que ça donne des résultats. En ce qui me concerne, je voulais en apprendre sur la communication digitale, l’écriture pour le web, les interactions avec ma future communauté en ligne. Et comme rien de tel que des spécialistes, je me suis orientée vers un collectif de bloggeuses de ma région : Marie Frayssinet, Olivia Mahieu et Corinne Ducasse. On s’est rencontrées pour que je leur parle de mes objectifs (pas forcément très clairs au départ) et elles m’ont dit ce qu’elles pouvaient m’apporter et comment elles pensaient s’y prendre. J’ai eu droit à un plan de formation personnalisé, et elles se sont appuyées sur ma présence sur le net (sites, réseaux sociaux) pour établir un diagnostic de mes « performances » (très ironique !). Grâce à leur plan d’action je progresse chaque jour et c’est aussi grâce à elles que je vous écris aujourd’hui ! Sachez que dans tous les cas de figure, l’organisme de formation doit vous fournir un plan de formation détaillant les sujets qui seront traités, le planning de formation, ses objectifs et le « mode de contrôle des acquis » (tests, études de cas, mise en pratique…).

  • Enfin, la question fatidique de la prise en charge… Les OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) sont nombreux et il vous faut déjà savoir auprès duquel vous cotisez (votre comptable le sait normalement). Ensuite les contacter pour savoir quels sont vos plafonds (nombre d’heures, de jours, tarif journalier, quota annuel) et éventuellement si ils prennent en charge les frais annexes qui peuvent découler de votre formation (transports, repas, hébergement, achat de supports pédagogiques).

Avec ça vous pourrez décider si votre objectif mérite ce que vous y investissez en temps et en argent.


définir son objectif -> savoir de combien de temps on dispose -> choisir sa formation -> trouver le financement -> GO !


Et vous, est-ce que vous vous formez ?

Comment faites-vous ?

A bientôt,

Lucie

contact@luciecw.com​

 

 

Hôtel Magnol - 10 rue du Bayle

34000 Montpellier

+33 6 76 31 60 76