PAR TAGS : 

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey

Ça fait quoi d’être entrepreneur(se) ?


Etre entrepreneur(se) pour moi c'est comme aller courir : ça demande un effort dans la durée mais ça apporte aussi un sentiment de liberté incomparable...


Si je remonte dans le temps, j’ai pas mal changé d’avis…

Enfant, je pensais « c’est nul, on travaille tout le temps » - Et oui, avec deux parents chacun à la tête de leur TPE à fond tout le temps, je ne faisais que constater qu’ils y passaient beaucoup-beaucoup de temps.


Ce que je ne mesurais pas c’était leur épanouissement personnel, la complicité que cela conférait à leur couple (plein plein de trucs à se raconter à la fin de la journée du coup) et la qualité de vie que ça nous apportait à tous ! On avait la chance d’avoir des parents qui ont pu se rendre disponibles quand on en avait (vraiment) besoin – j’ai un rhuuuuuube ! Des vacances parfois improbables (près du chantier de maman ou du client de papa) mais toujours hyper enrichissantes et avec lesquelles j’impressionnais les copains dans la cour de récré.

**intermède collège+lycée, choix d’orientation les moins restrictifs possible, obtention du bac et abandon des hautes études après 3 misérables mois dans un amphi**

Après quelques années de salariat très confortable (heures fixes, missions claires et planifiées), j’ai commencé à penser qu’il me manquait un truc… Je m’ennuyais.


Hop, un petit bilan (de compétences) où j’ai pu vider mon sac au creux de l’oreille d’une psychologue du travail (Jacqueline, que je vous recommande chaudement !). Et bilan du bilan : mes expériences m’ont permis d’acquérir un panel de compétences variées qui ne sont réunies par aucun profil métier en particulier. « Par contre mademoiselle, en étant à votre compte, vous pourriez exploiter pleinement ce potentiel et le mettre au service des autres » Et je l’ai prise au mot.


6 mois plus tard, j’avais obtenu une rupture conventionnelle avec réduction progressive de mon temps de travail pour monter ma boite et démarrer en douceur. Depuis septembre 2009, je peux bosser le dimanche au lieu du mardi, m’investir à 300% dans un projet qui m’emballe, décider des directions que je veux prendre. Je suis à la fois chargée de comm, gestionnaire, stratège, apprentie-comptable, chef de projet, directrice commerciale, femme d’entretien (oui oui je nettoie mon bureau), responsable des achats, et j’en passe - un vrai couteau-suisse !


Et régulièrement depuis j’ai un coup de « mais pourquoi j’ai fait çaaaaaaa ??? ». Quand je suis fatiguée, quand je n’ai pas autant de clients que je voudrais, quand un projet tombe à l’eau, quand un client râle, ou quand un pote me dit qu’il a besoin de temps pour lui (et qu’il travaille déjà moitié moins que moi)…


Mais si je fais le bilan de ces 7 années d’entreprenariat, ce ne sont que les bonnes choses que je retiens : j’ai plein de missions différentes et ne m’ennuie jamais, j’ai fait de superbes rencontres (dont je vous parle dans la catégorie « super-héros »), j’ai eu l’honneur et le bonheur de voir tant de belles choses (que je vous présenterai aussi dans ce blog)


-> En bref, j’adôôôre mon métier et je suis liiibre Max!


Et vous, comment en êtes-vous arrivé à monter votre boîte ? Qu’est ce que vous appréciez dans cette vie ? Ou n’appréciez pas ?

A bientôt,

Lucie

contact@luciecw.com​

 

 

Hôtel Magnol - 10 rue du Bayle

34000 Montpellier

+33 6 76 31 60 76